Information

Le choix des bols chantants tibétains à Kathmandu

Publié le : 2017-08-26 17:55:21
Catégories : Bols chantants tibétains

Le choix des bols chantants tibétains à Kathmandu

Lorsque je suis à Katmandou pour choisir mes bols chantants, ce ne sont pas vraiment des vacances. Je passe l'essentiel de mes journées à essayer les bols en sachant que je ne peut pas excéder 70 à 80 pièces par jour car après je n'ai plus d'oreille…

Avec un peu d'expérience, je me suis rendu compte que l'instrument le plus facile pour détecter les fausses notes reste la mailloche entourée de feutre, alors que le stick en bois laisse passer les imperfections que peut avoir un bol.

La priorité pour moi est la justesse harmonique des bols chantants, le deuxième facteur étant le sustain c'est-à-dire la durée du son. Lorsque ces deux valeurs sont avérées le bol peut-être retenu...

Acchut Tapaliya mon partenaire         Achut Thapaliya, mon partenaire...

La décoration des bols chantants par gravure à l’eau forte reste secondaire, mais il est vrai que ce procédé de gravure qui désépaissit le bol chantant apporte toujours un peu de “grain” dans les aigus et de ce fait, améliore la profondeur et l'amplitude sonore du bol tibétain.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)