Information

Tout savoir sur les moulins à prières tibétains

Publié le : 2022-11-15 06:56:11
Catégories : Symboliques dans le bouddhisme tibétain

Tout savoir sur les moulins à prières tibétains

Tout savoir sur les Moulins à prières Tibétains

Apparence des moulins à prières tibétains

Un moulin à prières bouddhiste est constitué d’une roue cylindrique creuse en métal, en bois ou en pierre, souvent magnifiquement gaufrée, montée sur une tige ou un axe en bois ou en métal précieux. Il constitue aussi une partie indissociable de la tradition tibétaine et bouddhiste. Les moulins à prières sont connus sous le nom de moulins Mani en langue tibétaine. Les moulins à prières bouddhistes sont utilisés comme aide à la méditation et comme moyen d'accumuler la sagesse, le bon karma et de mettre de côté les mauvais karmas et l'énergie négative.
La partie intérieure du cylindre creux contient un parchemin étroitement enroulé ou un autre matériau plein de mantra imprimé ou manuscrit. Selon la tradition bouddhiste tibétaine, faire tourner une telle roue aura à peu près le même effet méritoire que la récitation orale des prières. Comme pour les drapeaux à prière, c'est le mouvement qui agité les mantras qui permet à ceci de s’élever vers les dieux.

Traditionnellement, le mantra Om Mani Padme Hum sont des inscriptions en écriture sanskrite (ou parfois tibétaine) et des symboles bouddhistes de bon augure, à l'extérieur de la roue.

Des Dakinis, des Protecteurs et très souvent les 8 symboles de bon augure Ashtamangala sont également parfois représentés. Cette partie extérieure est amovible pour permettre l'insertion du texte sacré dans le cylindre. Au cœur du cylindre se trouve un "arbre de vie" souvent fait de bois ou de métal avec certains mantras écrits dessus ou enroulés autour. Plusieurs milliers (ou dans le cas de moulins à prières plus grands, des millions) de mantras sont ensuite enroulés autour de cet arbre de vie. De la graisse de yack est utilisée sur le manche pour les faire tourner plus silencieusement.

De taille variable, allant des dés à coudre aux barils de pétrole, certains ayant la taille d'un bâtiment, les moulins à prières peuvent être en bois, en cuivre, en bronze, en argent ou en or. Les chemins de pèlerinage (koras) sont souvent bordés d'un moulin à prières. Les pèlerins font tourner les moulins pour gagner du mérite et les aider à se concentrer sur les prières qu'ils récitent. Selon la croyance bouddhiste tibétaine, faire tourner un moulin à prières est tout aussi efficace que réciter les textes sacrés à haute voix.

Utilité des moulins à prières

Les moulins à prières existent en plusieurs tailles : ils peuvent être petits et attachés à un bâton, et tournés à la main ; de taille moyenne et installé dans des monastères ou des temples, ou très grand et continuellement tourné par un moulin à eau. Mais les petites roues portatives sont de loin les plus courantes.


On pense que la prière à travers les moulins à prières bouddhistes accorde tout ce qu'un fidèle demande. L'un des avantages du moulin à prières est qu'il incarne toutes les actions des bouddhas et bodhisattvas. Pour le bénéfice des êtres sensibles, les bouddhas et les bodhisattvas se manifestent dans le moulin à prières pour purifier tous nos karmas négatifs et nos obscurcissements, et pour nous amener à actualiser les réalisations du chemin vers l'illumination.

Toute personne qui fait tourner les moulins à prières bouddhistes dans sa vie ne renaîtra jamais avec des anomalies dans sa vie, ne renaîtra jamais avec des troubles comme la cécité, la surdité, le mutisme ou comme infirme.

Le simple fait de toucher et de tourner un moulin à prières apporte une purification puissante et accumule un mérite intense. On pense que plus une personne offre de prières, plus elle gagne de mérite, ce qui améliore ses chances de recevoir une réincarnation supérieure et finalement d'atteindre le nirvana.

moulin a prières

Types de moulins à prières

Les moulins à prières bouddhistes varient fortement en taille et en styles. D'un simple moulin à prières portatif et d'un moulin à prières de table à une taille énorme de deux à trois mètres de haut et d'un diamètre d’un à deux mètres. Ce n'est pas seulement la taille ou l'ampleur d'un moulin à prières qui définit ses types. Il existe de nombreux types de moulins à prières bouddhistes/tibétains :
• Moulin Mani (un moulin à prières à main)
• Moulins hydrauliques (tournées par l'eau qui coule)
• Moulins de feu (tournée par la chaleur d'une bougie ou d'une lumière électrique)
• Moulin à vent (un type de moulin à prières est tourné par le vent)
• Moulins à prières fixes
• Roues électriques du dharma (alimentées par des moteurs électriques)
Faire tourner ces moulins à prières et réciter est considéré comme l'un des actes les plus les plus bénéfiques. Le plus souvent installés à la périphérie des stupas et des monastères, un certain nombre de moulins à prières bouddhistes peuvent aller de quelques centaines à des centaines pour que les gens les fassent tourner en passant devant ou lorsqu'ils tournent autour du temple ou du stupa dans le sens des aiguilles d'une montre.
Un bel exemple d'un grand nombre de moulins à prières au même endroit peut être le célèbre stupa de Soyambhunath , ou celle de Bodnath, où de nombreux moulins à prières bouddhistes sont installés. Le mantra à réciter en faisant tourner les moulins à prières bouddhiques est : « OM MANI PADME HUM » ou « OM MANI PEME HUNG ».

Que veut dire Aum mani padme hum ?

Bien que le mantra soit interprété de différentes manières selon les différentes écoles de philosophie bouddhiste, voici l'explication la plus répandue.

Les six syllabes du mantra qui est écrit à l'intérieur du rouleau d'un moulin à prières bouddhiste sont :
1.OM
Dans le mantra OM MANI PADME HUM, il représente la Générosité, purifie l'Orgueil/Ego et lui-même est représenté par la couleur blanche avec un symbole de Déité-Sagesse. C’est un son sanskrit spirituel de fondation hindoue, sacré et significatif dans une variété de religions dharmiques telles que le bouddhisme, l'hindouisme et le jaïnisme.
2. MA
Il représente l'éthique, purifie la jalousie, ou encore la soif de divertissement et est lui-même représenté par la couleur verte avec un symbole de déité-compassion.
3. NI
Il représente simplement la patience, purifie la passion, le désir et est lui-même représenté par la couleur jaune avec un symbole de divinité.
4. PADME
Il représente la diligence, purifie l'ignorance et les préjugés, il est lui-même représenté par la couleur bleue avec un symbole de déité-équanimité.
5. ME
Il représente le renoncement, purifie la pauvreté/possessivité et est lui-même représenté par la couleur rouge avec le symbole de la déité-béatitude.
6. HOUM
Il représente la Sagesse, purifie l'Agression/haine et est lui-même représenté par la couleur Noire avec un symbole de Qualité de Compassion.
Les moulins à prières sont un outil extrêmement puissant pour prier. Le Bouddha Amitabha a dit : "Quiconque récite les six syllabes tout en tournant la roue du dharma en même temps est égal en fortune aux Mille Bouddhas." Il accumule les mérites et aide à purifier les obstacles de la vie.
Les bouddhistes les transportent pendant des heures, et même lors de longs pèlerinages, les faisant tourner chaque fois qu'ils ont une main libre. Les moulins à prières des monastères et des temples sont situés aux portes de la propriété, et les fidèles font tourner les roues avant de franchir les portes.

moulin-a-prières-tibétainQuand utiliser un moulin à prières

Il n'y a pas d’occasion précise pour utiliser les moulins à prières
On peut tourner le moulin à prières à tout moment pendant sa méditation quotidienne. Le moulin à prières peut également être tourné tout en faisant le tour d'un stupa et même lorsque vous regardez la télévision, écoutez de la musique ou lisez des livres avec tous vos autres travaux quotidiens.
Mais la prière bouddhiste ne doit pas être lancée pendant qu'un lama prononce un discours ou pendant qu'il enseigne.

Comment utiliser un moulin à prières

Le moulin à prières doit être tourné dans le sens des aiguilles d'une montre avec une concentration en un seul point du corps, de la parole et de l'esprit. Il est facile et rapide de tourner le moulin à prières et cela ne demande pas une grande force physique ni de nombreuses répétitions. L'activité est facile à faire.Faire tourner les moulins à prières bouddhistes ne demande pas beaucoup de force physique et de nombreuses répétitions.

moulin-a-prières-tibétain

Pour finir :

Les moulins à prières sont une partie importante de nombreuses pratiques bouddhistes car ils permettent une manière simple et pratique de porter la répétition des mantras à un nouveau niveau. Nous croyons que faire tourner la roue donne au praticien un moyen de briser l'agitation mentale. Bonne découverte sur mon site !

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire